DoomRL

Rédigé par Alopex - - Aucun commentaire

DoomRL est, comme son nom l'indique, une version roguelike de Doom premier du nom. Je trouve que c'est un mélange de genres particulièrement réussi : nous avons là un roguelike nerveux et jouissif. C'est un roguelike de type coffee-break (pause-café) donc pas long et pas prise de tête.

SplashScreen de DoomRL

Ses caractéristiques

Du Doom...

Soyons clair, il s'agit clairement de Doom ! les graphismes sont fidèles (pour la version graphique ! mais vue en topdown parce que bon en ASCII...), tout l'équipement est présent (même la tronçonneuse *_*), c'est la même bande son (bruitages et musique) et les mêmes monstres (démons et autre zombies, on ne change pas une équipe qui gagne). L'humour "doomesque" est aussi présent (et aussi fin...) dans les descriptions ou lors de la découverte de nouvelles armes. Que serait Doom sans son côté gore(t) ? rien ! Et rassurez-vous, sa version roguelike ne déroge pas à la règle ! Éclaboussures sur les murs et traces de pas ensanglantées sont de la partie.

Bon récapitulons : de l'action + du lourd + du fun + du gore = Doom, on est bon !

Debut

... et du Roguelike

Les niveaux sont créés de manière procédurale, mais je trouve qu'ils manquent un peu de diversité. Il s'agit d'ailleurs d'un des seuls défauts du jeu à mon sens. Ils collent cependant à l'esprit de Doom. Notez qu'il existe des passages vers des arènes (escaliers rouges) qui sont difficiles mais on peut y looter des objets intéressants (toujours dans un esprit bien barré). À mes débuts j'avais laissé tomber mais avec un peu d'expérience on s'en sort. Ça vaut vraiment le coup mais ça reste une prise de risque (typique des roguelikes).

Arena

Le jeu est difficile et couplé à une mort permanente, il vous fera sûrement rager (mais recommencer !). Pour tout vous avouer je joue souvent en "Too young to die" qui est le mode le plus facile de jeu (et je ne l'ai toujours pas fini, quel n00b !). Il est aussi au tour par tour, mais sachez que je n'ai jamais vu un roguelike aussi nerveux : On tire, on recharge (rhaa le fusil à pompe <3, attention aux barils d'acide et de lave...), on passe la porte et on recommence ! Même si le jeu est en topdown, j'ai eu des sensations de FPS. C'est bizarre à expliquer mais c'est ça. D'ailleurs la description du site est on ne peut plus claire :

"DoomRL is a fast and furious coffe-break Roguelike".

Sous ses dehors bruts et punitifs, il y a aussi ce côté apprentissage qui fait qu'à chaque mort on s'améliore.

A propos d'apprentissage, notre marine peut progresser et acquérir de nouvelles compétences dans des domaines très variés : amélioration du tir, des dommages, du déplacement, du craft, de la condition physique... Malgré son aspect rugueux le système est vraiment bien fait. A noter aussi les descriptions de compétences très... fines ? Un exemple parmi tant d'autres :

"Just a couple of broken ribs, it's nothing. To stop me... you've got to smash my head or take my heart out. You're a diehard piece of shit[...]"

Bon c'est juste la 1ère compétence...

Le jeu possède aussi du craft pour créer des armes et armures plus puissantes en les assemblant avec différents modkits avec 3 niveaux d'assemblage. Allez faire un tour sur le wiki pour voir les possibilités. Il existe aussi des classes intéressantes qui modifient la façon de jouer : le marine qui est la plus basique (très bien pour commencer), le scout, plus dans la rapidité et l'agilité et enfin le technicien très bon avec les équipements et leurs modifications, il est le seul à pouvoir réaliser les crafts de dernier niveau.

Porte

L'auteur

Il nomme Kornel Kisielewicz et nous vient de Pologne. C'est un auteur prolifique de roguelike (plus de un jeu jouable ! ^^) on lui doit entre autre :

  • DiabloRL qui est la copie conforme de Diablo 1 mais en roguelike. Il parait que l'idée de sa création prend sa source dans les querelles de chapelles de l'époque pour savoir si Diablo était ou non un roguelike, Eh bien du coup DiabloRL en est un !
  • AlienRL particulièrement dur et pas tout à fait fini (mais jouable) ou on se fait bouffer par des... aliens (sérieux ?)
  • Berzerk! où plus on est proche de la mort plus on est fort (un berzerk quoi... c'est pas de ma faute si les titres sont si explicatifs !)
  • DoomRL bien sûr ! Apparement l'idée aurait germé suite à une discussion avec un de ses amis en cherchant des concepts de roguelikes, plus sous la forme d'une blague que autre chose. Son développement à duré pas mal d'années.

Shotgun

Il est en ce moment en train de bosser sur la suite spirituelle de DoomRL : Jupiter Hell qui reprendra les éléments de DoomRL mais en ajoutant de la 3d. J'ai hâte de voir ça ! Le projet traînait un peu, mais de nouveaux screenshots ont fait leurs apparitions (et ont l'air prometteurs !) et le lancement de la campagne kickstarter ne devrait plus tarder.

Pour aller plus loin

Ce roguelike est une vraie pépite, Kornel a réussi un vrai tour de force en mariant deux genres de jeux apparemment diamétralement opposé (rogueLike et FPS). Mais le mélange prend : on a l'ambiance de Doom sa brutalité avec un côté roguelike bien maîtrisé ! Je pense que DoomRL est un bon RogueLike pour débuter dans ce genre. Le jeu n'est pas libre (freeware closed source) mais il est disponible sur Linux, Windows et Mac. J'espère vous avoir donné envie de l'essayer, en tout cas il le mérite amplement.

  • Le site officiel
  • L'article sur Roguebasin
  • Je vous recommande vivement l'écoute de cet épisode de podcast de RoguelikeRidio avec Kornel, il est particulièrement intéressant.
  • Le futur projet de Kornel : JupiterHell

Oups

Tiens ne serait-ce pas une référence à Dwarf Fortress ? OMG ce jeu est trop bien !

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot nbor ?